#blog

946 Vues(s)

[Interview Anjou Tourisme] Communiquer de manière experte sur les réseaux sociaux et partir en conquête de nouvelles cibles

12 janvier 2018
interview-anjou-tourisme

L’Agence Départementale du Tourisme de l’Anjou (Anjou tourisme) intègre totalement les réseaux sociaux dans sa stratégie globale de plate-forme de marque et se positionne désormais dans le TOP 10 des destinations touristiques françaises selon notre Etude social média Destinations françaises et réseaux sociaux 2017

 

Un travail de fond rendu possible par la montée en compétences d’une équipe communication et marketing accompagnée par We Like Travel depuis 2015.

 

Pilotés par Fabien Malinge, Responsable Communication & Promotion, ces projets d’envergures mettent notamment Facebook et Instagram au cœur des stratégies de notoriété d’Anjou Tourisme. Coup de projecteur sur cette succes story !

 

Pouvez-vous nous présenter Anjou Tourisme ?

 

L’Agence Départementale du Tourisme de l’Anjou a vocation à faire la promotion du territoire à l’échelle départementale. L’Anjou est une région historique qui aujourd’hui est une vraie marque de territoire.

Avec l’émergence du digital, l’équipe du pôle communication et marketing a dû acquérir de nouvelles compétences et revoir son organisation pour travailler en mode projet. Si nous continuons à faire de l’édition, des relations presse, de la publicité print, le volet numérique prend une place exponentielle : réseaux sociaux, sites internet, e-commerce, analyse de la data. Il y a 5 ans, tout cela était quasiment inexistant.

“ La transformation digitale est une problématique nationale et une évidence pour la promotion des territoires.”

La transformation digitale est une problématique nationale et une évidence pour la promotion des territoires. Cependant, il y a un vrai défi pour s’adapter à ces nouveaux usages, et notamment un défi lié aux ressources humaines qui nécessite d’être adaptable et de savoir prendre des risques.

Pourquoi Anjou Tourisme est présent sur les réseaux sociaux ? Depuis combien de temps ? Quels sont vos objectifs ?

 

Nous avons d’abord commencé par travailler notre site web afin de ne pas nous disperser sur plusieurs gros projets en même temps. Nous nous sommes ensuite lancés sur les réseaux sociaux début 2012. L’objectif n’était pas de créer une page pour faire comme tout le monde en mettant en avant l’ADT Anjou. Non, nous souhaitions parler de la destination, faire la promotion du territoire. Nous communiquions alors sous le nom d’Anjou Val de Loire.

 

Pour tout projet, notre philosophie a toujours été de définir une stratégie en amont : pourquoi y aller ? Pour toucher quelle cible ? Comment s’y prendre ? Ensuite on teste et on affine nos actions.

 

“Au départ, c’était difficile de créer et rassembler une communauté car nous ne maîtrisions pas les codes, tout était nouveau.”

 

Au départ, c’était difficile de créer et rassembler une communauté car nous ne maîtrisions pas les codes, tout était nouveau.

 

“Dès le début j’ai voulu externaliser le Community Management car c’est un métier, ça ne s’invente pas.”

 

Dès le début j’ai voulu externaliser le Community Management car c’est un métier qui ne s’invente pas, il faut avoir la tonalité, l’esprit, les clés. Nous avons donc travaillé en mode collaboratif avec une agence.

 

Au bout de 3 ans, la communauté avait grossi (7 000 fans) mais le rapport temps passé/ budget investi pour le résultat obtenu n’était pas satisfaisant. Même si notre communauté avait grossi, elle restait petite.

Nous avions alors deux choix : soit nous passions un cap et faisions de Facebook un vrai levier marketing au service de la promotion de la destination, soit nous passions à autre chose.

 

Vous avez donc choisi d’aller encore plus loin.

 

Oui. L’ambition d’aller plus loin était palpable, nous avions vraiment envie de faire des réseaux sociaux un axe stratégique.

 

Qu’avez-vous entrepris ?

 

Nous avons réalisé beaucoup de veille et notamment analysé le baromètre de We Like Travel et l’étude globale annuelle qui nous ont conforté sur le fait que nous avions un potentiel. Il fallait alors repenser qui on était, ce qu’on allait faire pour engager notre communauté car nous étions convaincu que les réseaux sociaux étaient un véritable levier de notoriété.

 

Le hashtag #Jaimelanjou est devenu un véritable marqueur territorial adopté par vos communautés. Vous avez donc réussi à relier votre plateforme de marque “Anjou, cultivons l’émotion” aux réseaux sociaux. Comment l’expliquez-vous ?

 

La création de la plateforme de marque “Anjou, cultivons l’émotion” en parallèle de la montée en puissance des réseaux sociaux nous a permis de dessiner une vraie stratégie globale, cohérente, sur l’ensemble des supports de communication.

 

hashtag jaimelanjou

 

 

Nourri par la stratégie de marque et les tendances Social Media, nous avons surfé sur le potentiel du hashtag en imaginant #Jaimelanjou que nous avons décliné sur l’ensemble de nos supports de communication (carte de visite, signature de mail, éditions, site web via un social wall) afin de fédérer à la fois les équipes au sein de l’agence, les prestataires et partenaires locaux et bien évidemment le faire connaître auprès de nos cibles grand public.

 

Nous avons alors écrit un mantra pour traduire notre ambition qui dicte toutes nos prises de décisions : “Faire du média « social » un levier de promotion à forte audience, en ciblant les amoureux de l’Anjou (habitants, touristes, expatriés…) dans une logique « ambassadeurs/prescripteurs de la destination » contribuant à la notoriété de la marque Anjou par sa déclinaison “FANS” sur les réseaux sociaux « Jaimelanjou ».

 

Ainsi, nous avons renommé notre Facebook  pour devenir “J’aime l’Anjou” fin 2014 et affirmé clairement notre positionnement affinitaire sur le réseau.

 

Concrètement, que s’est-il passé ?

 

Pour atteindre notre objectif global, nous avons décidé d’investir (budget et R.H.) sur le Social Media avec une vision à moyen terme tout en convaincant la direction que c’était un levier de croissance.

 

Après quelques échanges fin 2014 avec Thibault Lanoë, nous avons immédiatement partagé une vision commune sur la stratégie à adopter dans une logique de co-construction autour d’un objectif ambitieux. Motivés par la réussite d’autres territoires, nous voulions vraiment passer à la vitesse supérieure aux côtés de We Like Travel.

 

“Nous voulions vraiment passer à la vitesse supérieure aux côtés de We Like Travel.”

 

Nous avons commencé par une réflexion globale sur la stratégie social media en augmentant la base de fans pour capter de nouvelles cibles pertinentes via Facebook Ads, en définissant une ligne éditoriale et les fondamentaux au Community Management, en poursuivant l’externalisation du Community Management pour une gestion experte et quotidienne de la page Facebook.

 

Avec Justine (ndlr : community manager chez We Like Travel), il y a un bon binôme. Elle a l’expertise social media tandis que Douceline (ndlr : community manager d’Anjou Tourisme en accompagnement par WLT pour Facebook et Instagram) à la connaissance du terrain. Par ailleurs, Rodolphe (webmarketeur) et Jean Michel Rochard (CM Twitter et référent sur le suivi de la DATA, R.O.I….) font partie de la “team” social média au sein d’Anjou tourisme.

 

L’agence nous a fait monter en compétences sur de nombreux aspects du Community Management dans le but de valoriser toutes les richesses du territoire mais aussi de favoriser la prise de parole des amoureux de l’Anjou.

 

“Nous sommes de plus en plus dans l’ère de l’influence, dans l’ère de la 
co-mmunication.”

 

En effet, nous sommes de plus en plus dans l’ère de l’influence, dans l’ère de la co-mmunication. Le pouvoir de prescription des habitants, des fans, des prestataires est très fort puisqu’ils sont à même de parler de la destination avec passion et crédibilité. Ils savent révéler l’identité du territoire car ils le font par conviction, par fierté. Cette nouvelle ère du marketing est dictée par le partage, par l’humain, par la force du nombre, par la recommandation des pairs…mais cela ne s’improvise pas !

 

100 000 fans Facebook Jaime lAnjou

 

Par ailleurs, nous avons beaucoup travaillé sur les indicateurs statistiques (R.O.I.) pour analyser chaque mois nos performances sur l’ensemble de notre écosystème social média afin de les vulgariser en interne comme auprès de nos partenaires.

 

Avez-vous des exemples de publications ou opérations Social Media qui vous ont particulièrement marquées ?

Nous avons eu des posts qui ont touchés 400 000 personnes l’année dernière ! Ce n’est pas à chaque fois mais c’est énorme ! En moyenne, nous comptabilisons + de 2 millions de vues par mois pour l’ensemble des publications avec 800 000 personnes atteintes uniquement sur Facebook

 

 

 

 

 

 

 

Prenez-en plein les yeux cette semaine, avec le son et lumière sur la Cathédrale d’Angers !

Une publication partagée par J’aime l’Anjou (@jaimelanjou) le


 

 

« La-haut ! » : @nurse.gomar

Une publication partagée par J’aime l’Anjou (@jaimelanjou) le


Finalement, si vous deviez laisser un mot à l’équipe We Like Travel ce serait…

 

Sérieux sans se prendre au sérieux.

Toute l’équipe est très professionnelle, avec de l’ouverture d’esprit et beaucoup de franchise.

 

Notre organisation interne a changé et le travail collaboratif avec vous est un facteur clé de succès. Les résultats obtenus à vos côtés donnent du sens à notre travail au quotidien ! Plus globalement, vous avez su traduire notre ambition sur les réseaux sociaux.