#blog

921 Vues(s)

Revue créative #12 – Les 7 bonnes résolutions de la rentrée

26 août 2020

Pourquoi attendre le 1er janvier pour prendre des bonnes résolutions ? Après les derniers mois particulièrement intenses que l’on a vécus, la rentrée est une bonne occasion de repartir sur de bonnes bases.

 

Profitez d’une bouffée d’air frais avant une reprise à 100 à l’heure avec ces quelques conseils et astuces qui vont vous aider à donner un nouveau souffle à vos réseaux sociaux ! 😉

 

 

 

#1 – Je mets mes sources de veille à jour

 

Au cas où vous n’auriez pas remarqué, l’écosystème social media ne cesse de changer. Une nouvelle fonctionnalité par ci, un changement d’interface par là… Ce n’est pas toujours évident de tout assimiler. Heureusement, de talentueuses personnes (en plus de nous 😇) décryptent et résument toutes ces nouveautés pour notre plus grand plaisir.

 

Sur Twitter, des experts worldwide de la communication digitale vous mettront au parfum de toutes les actualités du secteur. Les réflexions de Matt Navarra, de Matthew Kobach, les découvertes de Jane Manchun Wong ou encore les conseils d’Ari Lewis vous attendent !

 

Les groupes Facebook orientés digital et community management deviendront vos meilleurs alliés pour échanger avec d’autres CM et parfaire votre technique :

The Social Media Manager Hub 

Les Social Media Managers et CM 

Les Community Managers Francophones

 

Mais aussi pour vous inspirer :

Neurchi de CM

T’es au courant ? – Communication 

 

Des médias et blogs spécialisés pourront aussi être vecteurs d’informations pertinentes pour booster votre esprit créatif et pratique de CM : Siècle Digital, We Are Social, Dans Ta Pub, Creapills, l’ADN, La réclame, Influencia… Le bon réflexe serait donc de les suivre sur les réseaux sociaux et de s’abonner à leur newsletter ! 🤓

 

Si vous n’êtes pas branché lecture, voici aussi une sélection de podcasts à écouter quand vous faites vos plannings ou vos exports statistiques, par exemple :

Culture Numérique, par Agorapulse et Siècle Digital

Le Super Daily, par l’agence Supernatifs (Thibault Tourvieille de Labrouhe, Adjan Chelil et Camille Poignant)

Community Manager, pour un léger pas de côté avec Guillaume Natas, qui part en exploration de communautés très…. particulières !

 

 

L’inspiration se trouve aussi chez les autres, donc suivez des marques, médias et influenceurs au top de la créativité (et pas forcément dans le secteur du tourisme) pour faire de votre fil d’actualité une source infinie d’idées à adapter sur vos réseaux sociaux.

 

 

#2 – Je me mets enfin à Pinterest

 

Cela fait des années que ce réseau social vous fait de l’oeil, mais vous n’avez jamais bien compris comment et pourquoi l’intégrer à votre présence social media. Trop féminin, trop fouilli, trop fourni, pas prioritaire, pas assez d’audience… les excuses ne manquaient pas, mais aujourd’hui, c’est fini ! 

 

Bien exploité, Pinterest peut devenir essentiel par sa particularité : l’internaute le consulte quand il a un projet précis, et recherche des informations qualifiées pour mieux cerner son projet, et passer à l’action… pour programmer des vacances par exemple 💡

 

Un peu comme une recherche Google, c’est rapide et efficace. Tout l’inverse du “mindless scrolling”, ce moment où on se perd sur Facebook ou Instagram sans réel but (avouez, on est tous déjà passés par là). 

 

Les règles sur Pinterest sont légèrement différentes des autres plateformes sociales, mais rassurez-vous, ce n’est pas si chronophage. Votre audience s’y trouve certainement puisque plus de 2,3 millions de Français l’utilisent chaque mois, pour s’inspirer et se renseigner sur leurs prochains voyages. 

 

Associé à votre site, le plugin Pinterest Rich Pin permet de dupliquer tout le contenu informatif et visuel de votre site web, et d’apporter aux utilisateurs de la plateforme tout votre contenu, bien organisé, en quelques clics. Petit bonus : cela améliore votre référencement et génère du trafic froid, en laissant simplement vivre vos épingles, sans rien faire de plus.

 

Une fois votre présence installée sur la plateforme, ne manquez pas de tester la régie publicitaire : les coûts sont bas, et les résultats semblent au rendez-vous ! 

 

Pour en découvrir plus sur Pinterest et les domaines du Tourisme et du Voyage, RDV ici.  

 

#3 – Je prends le temps de faire un audit de mes comptes

 

Toute bonne résolution s’accompagne d’une introspection, d’un regard attentionné sur son passé, pour préparer au mieux son futur. 

 

Cela doit aussi concerner vos comptes social media ! Et par comptes social media, on entend votre stratégie éditoriale, vos créas, les formats (organique et publicités) utilisés, les typologies de contenus et d’interactions, et les plateformes exploitées… Il y a forcément des choses qui ont changé, des manières de faire en passe d’être démodées, des fonctionnalités qui ouvrent de nouvelles possibilités pour mener à bien votre mission, ou encore de nouvelles plateformes où votre audience est présente.

 

Attention, on ne vous conseille pas de vous disperser, mais d’analyser votre année, quantitativement et qualitativement, pour identifier les points dont l’amélioration ou la modification aura un fort impact positif !

 

Alors, on remet le nez dans ses reportings, on regarde d’un oeil nouveau ses visuels et ses créas, on se replonge dans les top et flop posts de l’année… Bref, on fait un audit de ses comptes. 



#4 – Je mets les mains dans le cambouis 

 

Vous avez eu tout le temps de peaufiner vos skills de recycling master, fouillé tout Instagram pour trouver des contenus générés par les utilisateurs (UGC pour les intimes) : le moment est venu de passer à l’étape supérieure… Créer vos propres contenus !

 

Un lieu pour lequel vous manquez d’images, des spécialités locales qui méritent d’être valorisées davantage, un commerçant ou un partenaire qui aurait besoin d’un coup de pouce, ou encore un événement à ne pas louper mais rien pour l’illustrer… On pourrait vous citer bien d’autres cas de figure pour lesquels les contenus se font rares !

 

Attention, les conseils qui vont suivre vont vous donner une furieuse envie de renouveler votre photothèque :

 

  • Listez vos besoins en matière de photos et/ou vidéos en fonction de la saison et des thématiques que vous souhaitez valoriser. Un peu comme une liste de fournitures scolaires, cela vous permettra de vous organiser pour le reste de l’année et d’anticiper vos plannings.

 

  • Rassemblez le matériel nécessaire pour créer des contenus de qualité : un smartphone récent fera très bien l’affaire. Un stabilisateur en complément vous permettra de réaliser des capsules vidéos qui feront leur petit effet auprès de vos communautés ✨ 

 

  • Choisissez le bon format : VERTICAL. En photo ou en vidéo, en story ou dans le feed, de façon à s’adapter au maximum à la consommation de contenus sur mobile, CQFD.

 

Voici 30 secondes de plage à Noirmoutier pour vous convaincre :

 

 

 

L’objectif n’est pas de partir dans une grande production hollywoodienne, mais de créer des contenus parfaitement adaptés à vos besoins, et de quoi avancer sereinement vos plannings de publications. 

 

Et puis entre quelques heures passées dehors à prendre 1001 photos et quelques heures à fouiller tout Internet pour trouver des photos (pas toujours de bonne qualité en plus)… La question elle est vite répondue, non ? 😉

 

 

#5 – Je travaille ma patte de CM

 

En tant que community manager, vous êtes la voix de ce que vous mettez en avant sur les réseaux sociaux. Une notion à ne pas oublier dès que vous prenez la parole au travers d’une publication, d’un commentaire ou un message privé. 

 

La clé est d’être percutant et bref, tout en injectant une tonalité qui incarnera au mieux l’image de votre marque. Ton familier ou soutenu ? Utilisation du tutoiement ou du vouvoiement ? Personnalité fière ou humble ? A vous de savoir où placer le curseur pour adapter vos prises de parole.

 

Exit les “C’est beau une ville la nuit ! ✨”, élu wording le plus passe-partout depuis 2017 par notre équipe CM. Ne cédez pas à la facilité et montrez à vos abonnés que le territoire et/ou produit mis en avant a sa propre personnalité, son propre caractère afin qu’il se démarque des autres.

 

Comme en Ille et Vilaine, où on ne se prive pas de mettre en lumière les bords de mer agités qui font le charme de la Bretagne :

 

 

 

Le temps d’attention de vos audiences est restreint ! ⏱ Le contenu doit retenir leur attention, le texte associé engager la discussion. Veillez donc à ce qu’il ne dépasse pas les 2 ou 3 lignes en visualisation sur mobile. 

 

Quelques astuces peuvent d’ailleurs vous faire gagner quelques caractères :

 

  • Les emojis, bien assimilés par les utilisateurs et pratiques pour remplacer un ou plusieurs mot(s).

 

 

  • La géolocalisation, que vous pouvez intégrer sur Facebook et Instagram directement dans vos publications, et idéale pour permettre aux utilisateurs de trouver facilement les lieux mis en avant.

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Musée ou Château ? Pourquoi choisir ?! 🏰 Direction Montsoreau pour découvrir la collection d’Art contemporain dans le plus beau des décors ! . ​. ​📸 @david_photo_49 ​

Une publication partagée par J’aime l’Anjou (@jaimelanjou) le

 

  • Le premier commentaire, où l’utilisateur, captivé, pourra trouver des informations complémentaires.

 

 

 

 

 

#6 – J’exploite le premier commentaire

 

On vient de le voir, un bon post est un post qui va droit au but : un sujet exploité au travers d’un texte court et percutant, un beau visuel adapté à la plateforme et le tour est joué. Votre accroche et l’information à délivrer ne doivent pas être parasitées. 

 

Pourtant, on voit encore trop de posts à rallonge, pour de bonnes ou mauvaises raisons : les crédits photo, des pages partenaires à tagguer, des hashtags à placer, des informations complémentaires… mais pas forcément essentielles ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, chaque post doit être un travail d’orfèvre, visant à capter l’attention immédiatement, délivrer l’information et engager les utilisateurs rapidement.

 

Une petite info pour la route, et réduire les textes de vos publications par la même occasion : l’algorithme de Facebook limite la visibilité des posts organiques contenant des liens redirigeant vers d’autres sites. 

 

Alors, quelle astuce avons-nous pour vous aider aujourd’hui ?
Le premier commentaire. 

 

Vous pouvez le publier dès qu’une publication Facebook est programmée, et une fois le post publié, il apparaîtra en premier aux yeux de tous ceux qui le verront. Côté Instagram, on peut désormais épingler un commentaire pour chaque publication, preuve que la plateforme en a compris le potentiel. 

 

Essayez donc ! Voici 3 exemples, en avez-vous d’autres ? 

 

  • Indiquez vos crédits photo en premier commentaire : ajoutez l’url du compte Instagram à qui vous avez emprunté cette superbe photo, plutôt que de n’indiquer que le handle du photographe, sans moyen direct de le contacter ou de le rejoindre.

 

  • Indiquez le lien externe complémentaire à votre publication en premier commentaire, pour passer sous le radar de l’algorithme tout en apportant des informations en plus à vos fans. Bonus, cela génère un aperçu miniature du lien. 



  • Profitez de cet espace additionnel pour développer votre propos et pour inciter à rejoindre la conversation. Une discussion qui commence en commentaire semblera plus naturelle, et générera plus de réponses, sans tomber sous le couperet du “comment bait” de l’algorithme de Facebook.




Pour conclure cette astuce, un conseil : modérez fréquemment vos publicités. 

 

Quoi de pire que de payer pour passer un message, et laisser des commentaires négatifs réduire à zéro l’efficacité de votre publicité ? Cela est d’autant plus vrai dans le cas d’une campagne de conversion. Qui irait acheter votre produit si les commentaires sont négatifs… et la marque absente de la conversation?

 

Au-delà de la gestion du risque, les commentaires sur vos publicités peuvent vous apprendre beaucoup sur les problématiques réelles de vos potentiels clients. 

 

#7 – Je personnalise mon message d’absence Messenger

 

Le message d’absence Messenger de votre page Facebook est certainement le lieu d’échange le plus précieux et le moins bien exploité. 

 

Avez-vous déjà contextualisé votre message d’absence ? Un événement, une opé spéciale en cours, le contexte COVID-19… 

 

Avez-vous déjà indiqué ponctuellement une source d’information à consulter en votre absence ? Un site, un numéro de téléphone… 

 

Vous servez-vous du message d’absence pour répondre à la, ou les, question(s) qu’on vous pose le plus souvent ? 

 

Une majorité d’entre vous répondra que non. Et c’est plutôt logique : une fois configurée, on ne pense pas, ou on ne prend pas le temps, de revenir dessus. 

 

Alors qu’une simple modification ou personnalisation peut générer chez votre interlocuteur un sentiment ultra positif, et être utile, voire déterminant, selon votre activité. Indiquez vos disponibilités réelles, partagez vos coordonnées, ou au moins un lien vers votre site internet, ça peut générer du trafic ! 😉 

 

En cette période si particulière où l’information périme très vite (horaires d’ouvertures, places disponibles, tarifs spéciaux…), il est essentiel d’être maître de l’information qui vous concerne. 

 

En parallèle, la prise en charge de vos messages privés doit être exemplaire. Rapide, qualifiée, accueillante, car chaque interlocuteur compte et c’est l’image de votre marque, de votre destination que vous véhiculez à travers chaque mot, chaque attitude. 

 

La liste pourrait continuer encore longtemps, mais l’article serait beaucoup trop long (et on épuiserait nos idées pour les prochaines revues créatives 😜). Donc pour terminer :

 

🕵🏻‍♂️ Restez curieux

👀 Prenez du recul

🤔 Revenez sur ce qui a été négligé

🤓 Apprenez une nouvelle chose chaque semaine

🤩 Entourez-vous de gens passionnés et passionnants

 

Alors, quelles sont vos bonnes résolutions pour cette rentrée 2020 ?