#blog

1002 Vues(s)

Revue créative #3 – Jouer avec sa communauté pour la dynamiser

13 février 2019
revue-creative-3

Un grand enfant sommeille en vous ? C’est aussi le cas de vos fans, abonnés et followers ! Jeux, concours et autres mécaniques ludiques mises en place sur vos pages Facebook, comptes Instagram, Twitter ou Snapchat, ne manqueront pas de les satisfaire… et de dynamiser l’activité de vos réseaux sociaux !

 

Avertissement ! Avant de laisser aller votre créativité, voici les do/don’t de la mise en place de jeux-concours :

 

DO > Rédiger un règlement

 

Tout jeu mérite règlement, et ceux sur les réseaux sociaux ne font pas exception. Les modalités doivent être expliquées de manière explicite dans la publication, en commentaire ou à travers un document officiel, en toute transparence avec les participants.

 

DON’T > L’engagement bait (ou mécaniques de viralité)

 

“Tague un ami dont le prénom commence par un C”, “Aime ce post si tu adores le chocolat”, les systèmes de votes via les réactions (like, love, haha…)… On en a tous déjà vu dans nos fils d’actualités, mais ce n’est pas pour autant que Facebook les affectionne et les autorise, alors mieux vaut éviter ce type de formulations pour éviter d’être pénalisé.

 

Les règles sont maintenant établies, prêts à entrer dans la partie ?

 

 

Niveau débutant

 

Les mécaniques les plus simples sont souvent les plus efficaces. Même si Facebook n’en est pas fan (lol), le fameux “taguez une personne…” est sûrement le grand gagnant des mécaniques de jeux-concours par tirage au sort. L’idée c’est de l’adapter à sa façon, de l’améliorer, d’y ajouter un intérêt autre que celui de simplement taguer une personne en commentaire.

 

Monoprix invite ses fans à se taguer eux-même pour remporter des produits, une manière de chouchouter les membres de sa communauté, sans forcément chercher à en gagner de nouveaux.
 

 

Le comité du tourisme des Îles de Guadeloupe se renseigne sur les envies de ses fans en prévision du séjour qu’ils pourront peut-être gagner : “qu’est-ce que vous rêvez de faire sur les Îles de Guadeloupe ?” Au-delà du nombre important de commentaires obtenus, ce sont surtout des avis positifs recueillis qui comptent puisqu’ils donnent une image positive de la destination.

 

 

De Star Wars s’inspire Ouigo, une référence culturelle et un discours humoristique : un combo gagnant qui amuse les participants – surtout les fans de la saga, qui ne peuvent s’empêcher de réagir dans les commentaires.

 

 

Niveau intermédiaire

 

La partie se corse, des stratégies plus poussées se mettent en place. Une vraie réflexion s’installe, ce qui peut demander un peu plus de temps en terme de réalisation et de participation, mais ne manque pas d’attiser la curiosité des abonnés les plus joueurs.

 

Cdiscount invite ses abonnés à se creuser les méninges pour percer un code secret et remporter un bon d’achat. Certains n’hésitent pas à tenter leur chance plusieurs fois pour percer l’énigme.

 

 

Oui.SNCF sollicite les talents d’écriture de ses fans dans un concours de tirades. La compétition s’intensifie à mesure que les commentaires s’empilent, et c’est le CM de la marque qui se régale au moment de la modération.

 

 

La compagnie aérienne HOP demande quant à elle un peu de concentration de la part des internautes. Leur mission : trouver le bon cadeau de Noël en cliquant sur pause au bon moment, et ce n’est pas si évident qu’il n’y paraît.

 

 

 

Niveau confirmé

 

Les plus joueurs oublient presque qu’il y a un lot à la clé : l’esprit de compétition est touché, l’important c’est de gagner. A mesure que les mécaniques se compliquent, moins de participants s’impliquent, une histoire se crée, et ceux qui l’apprécieront jusqu’au bout n’en seront que plus positifs dans leurs réactions.

 

La marque de galettes au beurre St Michel a fait tourner la tête de ses abonnés à travers une longue story Instagram – et aussi très créative – à la recherche d’une phrase mystère. Il faut avoir l’oeil !

 

 

 

 

Netflix nous montre qu’un lot n’est pas forcément nécessaire pour amener sa communauté à se prendre au jeu, il suffit de tester leurs connaissances en matière de séries et de films – ce qu’ils font fréquemment à travers des stories blind test.

 

 

 

 

 

La marque Decathlon inverse les rôles en relevant le défi lancé par un follower sur Twitter et 30 000 retweets plus tard, ils ont imaginé un véritable scénario autour de la réédition d’un jogging commercialisé en 1985.

 

twitter-decathlon-jogging-85

 

 

Avec toutes ces cartes en main, il y a de quoi devenir l’As des community mana-joueurs !