#blog

652 Vues(s)

#ET16 : Bienvenue dans le monde d’après !

4 novembre 2020

Après de nombreuses incertitudes sur la tenue des #ET16 et sur leur format, l’événement incontournable des institutionnels du tourisme a bien eu lieu. Une chose était cependant sûre : si le salon se maintenait, nous serions présents ! Avec une bonne dose de courage et un peu d’audace des organisateurs, la bonne volonté des exposants et le respect des règles sanitaires des participants, le salon s’est déroulé pour le mieux. Retour sur cette édition inédite.

Des retrouvailles qui font du bien !

 

Les Rencontres Nationales du eTourisme de Pau sont un RDV immanquable pour les professionnels du tourisme. Mais cette année restera dans les annales : plus qu’un RDV, il s’agissait cette fois-ci de véritables retrouvailles. Premier événement du tourisme en présentiel depuis mars, il a été l’occasion de prendre des nouvelles de chacun, de s’intéresser au vécu de cette crise par nos collègues et amis, d’échanger sur nos retours d’expériences, de découvrir des initiatives solidaires et de dessiner les premières tendances du “monde d’après”. 

 

En participant aux #ET16, nous avons souhaité accompagner les institutionnels du tourisme à notre échelle en partageant nos enseignements de ces derniers mois mais également nous inspirer des actions menées pendant cette période exceptionnelle. Tout un programme !

 




À quoi ressemblera le monde d’après ?

 

Équipés de masques et armés de gel hydro alcoolique, les professionnels du tourisme ont donc débattu autour d’une certitude : il y a bien un avant et un après Covid. On vous donne un petit aperçu de ce fameux monde d’après :

 

👉 selon les institutionnels :  “Le coeur de nos métiers de demain, ce sera l’accompagnement des professionnels” – Olivier Amblard, directeur général de Charente Tourisme

 

👉 selon les conditions de travail : « La  transformation de nos organisations doit d’abord passer par une transformation de soi » – Florent Guitard, projet ENTRACT

 

👉 selon l’écologie :  “Il faut coller “moins mais mieux” à tout ce qu’on fait” – Thomas Chevalier, directeur de l’Office de tourisme de Cluny 

 

👉 selon les starts-ups : “Les starts-ups vont désormais chercher avant tout un client et non pas un site d’expérimentation.”  – Laurent-Pierre Gillard, directeur prospective et communication, UNITEC

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visionner les replays de ces sessions passionnantes.



Mention « peut mieux faire »

 

Pour construire ce monde d’après, il faut commencer par regarder derrière soi et se remettre en question. Pas évident de se dire qu’on aurait pu mieux faire ! C’est pourtant la conclusion de Gérald Stein de Léon Travel & Tourism, Nicolas Barret CEO de Unigo, Jean-Luc Boulin consultant en tourisme et Nicolas de Dianous de We Like Travel qui se sont penchés sur la question de la promotion de la destination française en ces temps de crise. 

 

Dans la cacophonie communicationnelle post-confinement, l’affichage, notamment dans le métro parisien, a été sur-sollicité et les réseaux sociaux ont quant à eux été sous-exploités. La notoriété a été le principal, voire le seul, objectif de ces campagnes alors que “penser performance, pertinence et utilité” est essentiel, nous rappelle Nicolas de Dianous. 

 

Tout n’est pas à jeter pour autant !  La preuve avec deux campagnes qui sont sorties du lot, grâce notamment à leur dimension servicielle  :



👉 La campagne “appropriable” du CRT Bretagne



👉La campagne de soutien aux stations du littoral et leurs partenaires hôtelier du CRT Occitanie


 

Les médias sociaux ne connaissent pas la crise 

 

Comme dans toute épreuve, certains s’en sortent mieux que d’autres. C’est le cas pour Facebook et Instagram qui ont renforcé leur présence pendant le confinement. Plus globalement, même s’ils ont parfois été sous-exploités dans certaines campagnes, les réseaux sociaux ont été les grands gagnants de cette période, comme le confirme notre dernière étude Destinations françaises et médias sociaux 2021, disponible ici et dévoilée lors des #ET16 :

 



Si Facebook domine toujours le monde en 2020, avec 2,7 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois, Il faut désormais compter sur SnapChat et TikTok pour séduire les jeunes, comme l’ont confirmé Nicolas de Dianous et Ludovic Dublanchet lors de la battle “SnapChat, TikTok, y aller ou pas ?”. Et pour ceux qui ne sont pas convaincus, sachez que même Le Monde s’y est mis ! Olivier Lafargue, chef de service Snapchat Le Monde, nous explique pourquoi dans une interview exclusive disponible dans notre étude.

2021, on retourne à l’essentiel

 

Comprendre ce qui s’est passé c’est bien, mais inutile si l’on ne se tourne pas vers l’avenir. Il faut décrypter les tendances. Les trois mots-clés de cette année 2021 seront donc authenticité, personnalisation et incarnation !

 

“La demande d’authenticité a été exacerbée par le contexte Covid”, analyse Aurore Lebreton notre Content Manager lors du retour d’expérience avec Aix Les Bains Riviera des Alpes Quelles histoires et quels contenus en 2021 ?  “Les clients sont en quête de sens et de personnalisation, il est donc fondamental d’adapter sa vision stratégique au contexte des années 2020”. Rien de tel qu’un bon storytelling pour répondre à ces attentes ! Basé sur la connaissance des ses marqueurs identitaires, ce récit incarné et cohérent porté sur l’ensemble des prises de parole permet de faire la différence : “Un bon storytelling est capable d’emmener votre audience dans un voyage émotionnel” explique Aurore.




Val Thorens va même plus loin pour répondre à ce besoin d’incarnation : la station envisage de passer son compte officiel TikTok sous le nom de Léa, leur community Manager. L’objectif étant de personnifier au mieux la destination, notamment auprès des plus jeunes, cible essentielle pour la Montagne.




Ils ont fait leur B.A. de l’année

 

Les #ET, c’est aussi l’occasion de récompenser les Belles Actions du monde du tourisme, avec la remise de deux trophées emblématiques : le Start-up Contest et les Social Media Awards

 

Ils n’ont pas fait exception à la règle cette année puisque les initiatives solidaires et durables ont été mises à l’honneur :

👉 Aquatech a remporté le Startup Contest avec son programme de traitement des eaux usées dans des zones très réglementées. 

👉 Ile de la Réunion Tourisme avec sa stratégie “Faire du digital un levier puissant pendant la crise” et Pays de Fontenay-Vendée pour son feuilleton Instagram “Mélusine instagrameuse” ont remporté respectivement les prix du public et prix du jury des SMA 2020.


Bravo à eux !



 

To be continued

 

A l’heure où nous écrivons cet article, le deuxième confinement vient d’être annoncé. Cette belle parenthèse des Rencontres Nationales du eTourisme nous a fait le plus grand bien et nous paraît presque irréelle. Nous retenons un message fort de ces 3 jours : le tourisme est en train de se réinventer et sortira grandi de cette crise, même si cela prendra du temps. Nous n’avons qu’une hâte : nous retrouver physiquement aux #ET17 pour parler de cette crise au passé et continuer d’écrire tous ensemble l’avenir de ce fameux monde d’après.

 

Retrouvez aussi